US: +1 (707) 877-4321 FR: +33 977-198-888

English Français Deutsch Italiano Español Русский 中国 Português 日本

MES FAVORIS MON PANIER

étudier pour deux `putti` la tenue a plaque de Luca Giordano (1634-1705, Italy)

Livraison gratuite. retours gratuits Tout le temps. Voir les détails.

Luca Giordano

Luca Giordano (18 Octobre 1634 au 3 Janvier 1705) était un peintre italien baroque tardif et graveur de gravure. Fluent et décoratifs, il a travaillé avec succès à Naples et à Rome, Florence et Venise, avant de dépenser une dizaine d'années en Espagne.

Début de la vie et de la formation:

Né à Naples, Giordano était le fils d'Antonio Giordano, un peintre médiocre. À un âge précoce, Giordano a été l'apprenti de Ribera, sur la recommandation du vice-roi de Naples. Il aurait ensuite travaillé sous Pietro da Cortona. Il a acquis le surnom de Luca Fà-presto (Luc Travail rapide). Ce surnom était apte depuis qu'il a montré une étonnante célérité dans le traitement de la brosse, mais il est dit avoir été donné à lui par son père qui, frappés par la pauvreté et avide de gain, était perpétuellement exhortant son fils à l'effort avec la phrase ", Luca, Fa Presto ». Les jeunes obéi à ses parents à la lettre, et serait en fait pas tant que la pause pour arracher un repas rapide, mais a reçu dans sa bouche, alors qu'il travaillait encore sur, la nourriture qui la main de son père fourni. Sa vitesse, dans la conception ainsi que bricolage, et sa polyvalence, qui lui a permis d'imiter d'autres peintres trompeuse, a obtenu pour lui deux autres épithètes, «La Foudre» (Fulmine) et "Le Proteus" de la peinture.

Giordano a acquis une fusion de style vénitien et les styles romain. Il combine la pompe ornementale de Paul Véronèse avec les schémas animés complexe, la «grande manière» de Pietro da Cortona. Il a été noté aussi pour la couleur vivante et voyante, et entre 1682 à 1683, il peint des séries différentes fresques à Florence, y compris dans le dôme de la chapelle Corsini de l'Église del Carmine. Dans le bloc de grande occupée par l'ancien palais des Médicis, il peint le plafond de la Biblioteca Riccardiana (Allégorie de la Sagesse divine) et la longue galerie du palais Medici-Riccardi. Les vastes fresques de ce dernier sont contenus dans les années 1670 outre galerie, donnant sur les jardins. La planification a été supervisé par Alessandro Segni et commandée par Francesco Riccardi. Ils comprennent la célébration hagiographique prototypique de la famille Médicis au centre, entouré par une série de récits étroitement liés: les figures allégoriques (les vertus cardinales, les éléments de la nature) et des épisodes mythologiques (Neptune et Amphitrita, l'Enlèvement de Proserpine, le cortège triomphal de Bacchus, la mort d'Adonis, Ceres et Triptolème)

Peintre de la Cour d'Espagne (1692-1702):

Charles II d'Espagne vers 1687 l'invita à Madrid, où il est resté pendant 10 ans (1692-1702). En Espagne, il produit des œuvres pour l'Alcazar de Madrid, Palais du Buen Retiro, El Escorial, la cathédrale de Tolède, et d'autres sites. Giordano était populaire à la cour d'Espagne, et le roi lui accorda le titre d'un «caballero». Une anecdote de la vitesse de Giordano à la peinture, c'est que, il était une fois demandé par la reine d'Espagne ce que sa femme ressemblait. Sur place, il a peint sa femme dans l'image devant lui pour la reine.

En Espagne, il a exécuté de nombreux travaux, en continuant dans l'Escorial la série a commencé par Cambiasi, et la peinture des fresques des triomphes de l'Eglise, la généalogie et la vie de la Vierge, les histoires de Moïse, Gédéon, David, Sisera et les femmes célèbres de Ecriture, tous les ouvrages de grandes dimensions. Son rêve de Salomon (1693, aujourd'hui au Prado) date de cette époque. Ses élèves, Aniello Rossi et Matteo Pacelli, aidé en Espagne. À Madrid, il a travaillé plus de l'huile de couleur, une Nativité qu'il y ait une de ses meilleures productions.

Chefs-d'œuvre tardif à Naples:

Peu de temps après la mort de Charles en 1700, Giordano, désormais riche, retourné à Naples. Il a passé de grosses sommes dans des actes de munificence, et a été particulièrement libérale à ses confrères les plus pauvres. Une de ses maximes était que le bon peintre est celui que le public, comme, et que le public sont davantage attirés par la couleur que par dessein.

Giordano avait une étonnante facilité, qui conduisent souvent à une impression de superficialité de ses œuvres. Il a laissé de nombreux ouvrages à Rome, et beaucoup plus à Naples. Parmi ces derniers, son Christ chassant les marchands du Temple de l'église de la Girolamini Padri, un travail colossal, plein d'expression "lazzaroni"; aussi les fresques du Triomphe de Judith à San Martino, et ceux de la Chartreuse Tesoro della , y compris le sujet de Moïse et le serpent d'airain, et les peintures coupole dans l'église de Santa Brigida, qui contient les tombes de l'artiste. D'autres exemples sont supérieures le Jugement de Paris au Musée de Berlin, et le Christ avec les médecins dans le Temple, dans la Galerie Corsini de Rome. Des années plus tard, il peint des fresques d'influence pour la Cappella Corsini, le Palazzo Medici-Riccardi et d'autres œuvres.

Comme un jeune homme, il travaille avec gravé des compétences considérables de certains de ses propres peintures, telles que le massacre des prêtres de Baal. Il a également peint beaucoup sur la borderings cristal de miroirs, armoires et autres vu dans de nombreux palais italiens, et a été, dans cette forme d'art, le maître de Pietro Garofalo.

Son meilleur élève en peinture était Paolo de Matteis. Cependant, son influence, comme ses voyages et de carrière, étaient larges et les plus prolifiques. Par exemple, il est dit d'avoir influencé à Venise, Giovan Battista Langetti, Coli Giovanni, et Filippo Gherardi. D'autres élèves incluse Juan Antonio Boujas, Nunzio Ferraiuoli (Nunzio degli Afflitti), Ansel Fiammingo (IL Franceschitto), Giovanni Battista Lama, Andrea Miglionico, Giuseppe Simonelli, Andrea Vicenti, Andrea Viso, Ferrante Amendola, Pedro de Calabria, Matteo Paccelli, Francisco Tramulles , Nicolo Maria Rossi, et Anniello Rossi.

Luca Giordano est mort à Naples en 1705.

Évaluation critique et l'héritage:

Giordano a été critiqué comme étant un commerçant prolifique de tous les styles, et maître de rien. Michael Levey remarques de lui "Giordano était le peintre rococo idéale, rapide, prolifique, éblouissant de couleur, assurée dans le dessin, toujours de talent et de ne jamais toucher la frange de génie." Il a été considéré comme un proto-Tiepolo, ranimant cette manière grandiose de Cortona dans un style qui serait éclairée par Tiepolo.

Giordano a peintures dans plusieurs collections britanniques, y compris la National Gallery, le Musée Herberrt à Coventry, Derby Art Gallery et plusieurs à Glasgow.

 Luca Giordano (18 October 1634 - 3 January 1705) was an Italian late Baroque painter and printmaker in etching. Fluent and decorative, he worked successfully in Naples and Rome, Florence and Venice, before spending a decade in Spain. Early life and training: Born in Naples, Giordano was the son of Antonio Giordano, an undistinguished painter. At a ...

 Luca Giordano (18. Oktober 1634 - 3. Januar 1705) war ein italienischer spätbarocken Malers und Grafikers in der Radierung. Fluent und dekorativ, arbeitete er erfolgreich in Neapel und Rom, Florenz und Venedig, bevor die Ausgaben ein Jahrzehnt in Spanien. Frühes Leben und Ausbildung: Geboren in Neapel, war Giordano, der Sohn Antonio Giordano, einem...

 Luca Giordano (18 Ott 1634 - 3 gennaio 1705) è stato un pittore italiano del tardo barocco e incisore in incisione. Fluente e decorativo, ha lavorato con successo a Napoli e Roma, Firenze e Venezia, prima di trascorrere una decina di anni in Spagna. Primi anni di vita e formazione: Nato a Napoli, Giordano era il figlio di Antonio Giordano, pittore ...

 Luca Giordano (18 octubre 1634 hasta 3 enero 1705) fue un pintor italiano del barroco tardío y grabador en el grabado. Fluida y decorativos, trabajó con éxito en Nápoles y Roma, Florencia y Venecia, antes de pasar una década en España. Primeros años de vida y formación: Nacido en Nápoles, Giordano era el hijo de Antonio Giordano, un pintor mediocre...

 Лука Джордано (18 октября 1634 - 3 января 1705) был итальянский художник позднего барокко и гравер в травления. Свободный и декоративные, он успешно работал в Неаполе и Риме, Флоренции и Венеции, прежде чем тратить десятилетия в Испании. Ранняя жизнь и обучение: Родился в Неаполе, Джордано был сыном Антонио Джордано, ничем не художник. На преждевре...

 卢卡佐丹奴(1634年10月18日 - 1705年3年1月)是意大利后期巴洛克式的画家和版画家在蚀刻。流畅,装饰,他曾在那不勒斯和罗马,佛罗伦萨和威尼斯,成功地在西班牙度过了十年前。 早期的生活和训练: 出生在那不勒斯,佐丹奴佐丹奴,一个平凡的画家安东尼的儿子。一个早熟的年龄,佐丹奴当了学徒到Ribera的那不勒斯总督的建议。据说,他先后下彼得罗DA科尔托纳。他获得了卢卡昵称FA - PRESTO(路加福音工作快)。这个绰号容易,因为他表现出了惊人的Celerity的处理刷,但它说,已经由他的父亲,贫困和增益的贪婪,永远敦促这句话他的儿子劳累他,“卢卡,发PRESTO“。青年的信,听从他的父母,实际上没有这么多的暂停抢夺仓促餐,但接收到他的嘴里,而他仍然工作,父亲的手提供食品。他的速度,在设...

 Luca Giordano (18 de outubro, 1634 - 3 Janeiro 1705) foi um pintor italiano barroco tardio e gravurista em gravura. Fluente e decorativo, ele trabalhou com sucesso em Nápoles e Roma, Florença e Veneza, antes de passar uma década na Espanha. Primeiros anos de vida e formação: Nascido em Nápoles, Giordano era filho de Antonio Giordano, um pintor medí...

 ルカジョルダーノ(1634年10月18日 - 1705年1月3日)は、エッチングでイタリア後期バロックの画家と版画家だった。流暢と装飾的な、彼はスペインで十年を費やす前に、ナポリ、ローマ、フィレンツェ、ヴェネツィアに成功しました。 早い生命およびトレーニング: ナポリに生まれ、ジョルダーノはアントニオジョルダーノ、平凡な画家の息子だった。早熟な年齢で、ジョルダーノはナポリ総督の勧告に基づいてリベラに弟子入りした。彼はおそらく後でピエトロダコルトーナで働いた。彼はルカFA - PRESTO(ルークワーク速い)のニックネームを取得しました。このニックネームは"、彼はブラシを扱うの驚異的なセレリティを示したので、APTでしたが、ゲインの貧困と貪欲、永久フレーズで努力する彼の少年を促していた、彼の父...